Mon carnet de voyage africain #11

PREMIERE2-1024x768

Nous sommes partis pour une aventure d’un an au Gabon. Je vais essayer de livrer ici mes impressions, ma vie d’expat’, ses joies, ses difficultés. La vie m’a amenée au Gabon. Je ne suis pas une expatriée convaincue. Loin de là. J’aime ma vie en France. Mais je suis bien trop curieuse pour ne pas tenter l’expérience, avec un billet de retour dans la poche ! Voici notre petite vie en terre africaine. Et pour suivre notre aventure au jour le jour, rdv par ici >>> clic clic clic

Tout d’abord pardon. J’avais prévu un tas d’article la semaine dernière et une nouvelle rubrique. Mais un incident inattendu est venu bouleverser mes plans. Sans compter le frêt aérien, qui après avoir séjourné en Inde, a eu du mal à quitter de nouveau Roissy suite aux événements nationaux de la semaine dernière.

En expatriation, le moral ne tient qu’à un fil. Ou plutôt qu’à un mât. Mercredi, dans un bruit de fracas, le mât de l’antenne nous reliant au monde s’est couché sur le toit, rongé par la rouille. Plus d’internet ni téléphone. Coupée du monde pendant 72h. Et adieu mes ambitions bloguesques. Je crois d’ailleurs que je vais arrêter de vous promettre monts et merveilles et plutôt alimenter ce blog par effets de surprise. C’est plus sage.

La semaine a été ponctuée par le début des activités extra-scolaires pour les enfants et par des moments de cuisine en veux-tu en voilà avec Fée Claudine. Si mon dieu internet me laisse tranquille, vous pourrez cuisiner pour le goûter de demain après-midi un gâteau chocolat bananes à tomber ! Dès que je retrouve la recette que j’ai notée sur un coin de table puis certainement rangée avec les mille neuf cent vingt trois dessins quotidiens de ma progéniture… Mes cahiers me manquent. Mon atelier me manque. Indéniablement.

Lundi >>> Cuisine avec Fée Claudine que l’on arrête plus ! Un pain de poisson, des pommes de terre à la moutarde, un gâteau chocolat bananes. Délicieux. Les recettes, bientôt, bientôt.

IMG_9660IMG_9643IMG_9775IMG_9919

16h30. Premier cours de danse classique pour ma Frisette. Larmichette. Elle me paraît si fragile mais je sais qu’il n’en est rien. Elle y va, déterminée, sans peur ni appréhension. Elle m’impressionne. IMG_9829 IMG_9833 IMG_9842 IMG_9844 IMG_9846 IMG_9867 IMG_9871 IMG_9875

Mardi >>> Claudine nous cuisine des boulettes de poulet. Je vous ai dit qu’on ne l’arrêtait plus ? Je crois qu’elle aime bien ce petit moment que nous passons à discuter autour de la préparation du repas. De temps en temps je cuisine le dimanche et nous nous régalons le lundi de lasagnes, bourguignons ou tomates farcies. J’aime cette idée de partage.IMG_9895

Mercredi >>> Le ciel nous tombe sur la tête. No coment.

Jeudi >>> Courses. Et réparation provisoire qui ne tient pas. Adrien le magicien me promet une connexion pour le week-end. Doigts croisés et bois touché.

Vendredi >>> Un copain et une copine pour le goûter. Mon premier fondant au chocolat en terre africaine. Des ploufs, des rires.

Samedi >>> Danse africaine et hip-hop. Premiers cours. Camille pris en exemple. Fierté maternelle, je l’avoue. Dominique est génial ! Je crois que je vais sauter le pas et tenter la danse africaine. Ne riez pas. On me réclame déjà des photos dans l’assistance.IMG_0276 IMG_0279 IMG_0280 IMG_0286 IMG_0287 IMG_0297 IMG_0300 IMG_0363 IMG_0365 IMG_0371 IMG_0376 IMG_0377 IMG_0382 IMG_0383

Soirée #onestpasquedesparents au Bistrot. Le resto tendance de Port-Gentil. Après un plat de « coupé coupé », de la viande de boeuf marinée et grillée, une pina colada et un verre de vin. Je me sens… bien. Merci les nouveaux copains !

Dimanche >>> Plage et moral un peu down. Il fait beau et trop très chaud. Mes amis me manquent. La commande n’arrive pas. Tout m’irrite. Et puis la journée s’égrène. La température baisse. Les enfants s’amusent tellement. Nous retrouvons les copains de la veille. Des idées germent. Nous finissons la journée à quatre dans la piscine sous une petite pluie fine. Je tente mes premières longueurs dans ma piscine de 8m. J’en ferai 120 avec une folle envie de recommencer très vite. Ça me vide l’esprit.

Cette semaine, je ne promets rien ! Mais article confidences à venir. Poser mes maux. J’en ai besoin.

Je vous embrasse, évidemment. Affectueusement.

Coralie xxx

7 réflexions au sujet de « Mon carnet de voyage africain #11 »

  1. Oh comme je peux comprendre ! Ici la semaine dernière j’ai eu un téléphone portable mort subitement un matin, des coupures d’électricité à répétition le soir et le générateur qui ne redémarre plus… un soir d’orage violent évidemment alors que mon mari est en déplacement, que je n’ai plus de téléphone (rappel du début de l’histoire !), que je suis seule avec les enfants, que mon chauffeur appelé au secours est ivre… et j’en passe. Les Indiens, qui invoquent les dieux et les astres, appellent ça un bad day. Et les jours suivants ça s’est poursuivi avec des histoires de fuites d’eau, de lampes qui fonctionnent pas intermittence, bref. Ca n’entame plus mon moral, ça m’énerve et c’est déjà trop ! Heureusement les rues de notre quartier viennent d’être goudronnées alors que nous vivions depuis plus de 2 ans dans un carnage routier innommable. On redécouvre le plaisir de la trottinette et du vélo le soir après l’école et ce petit plaisir efface tous les désagréments du moment. Quand on est sur le fil du rasoir en permanence, on se raccroche à peu de choses. Alors oui je compatis ! Courage Coralie !

  2. Question subsidiaire : Que faisait votre fret aérien en Inde ?! Ce n’est pas vraiment le trajet le plus direct entre la France et l’Afrique !!!

  3. coucou!! merci pour ces news! j adore tjrs autant te lire! ces cours de danse on l air top! bon j espere que tes petits « coups de blues » s envoleront vite! moi j ai eut pareil loin de la famille et amis et puis après on est ravie de nos aventures! bisous a vous et a bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *