Pâques sous l’équateur. Et les copains d’ici et d’ailleurs. #31

paques2016

Comme lors d’Halloween, il était inconcevable pour moi de ne rien organiser de spécial le week-end de Pâques. Comme à Noël, cette fête est l’occasion de se retrouver en famille autour d’un bon repas. Nos proches nous manquent, c’est indéniable. Et ces fêtes nous rappellent trop bien que 5000 km nous sépare. Nous y pensons. Mais je préfère rendre ce moment mémorable pour mes enfants plutôt que de me morfondre en me gavant de chocolat. Combien de week-end de Pâques passeront-ils sous l’équateur ?

Bon pour le gavage, on est d’accord, ça marche dans les deux cas de figure ! Surtout que le super CKDO, fidèle à ses offres saisonnières, s’est rempli de petits lapins Lindt et de Kinder king size !! Pas du très bon chocolat je vous l’accorde mais de quoi tout de même se faire plaisir et se mettre dans l’ambiance !

IMG_9412 IMG_9423 IMG_9424 IMG_9425 IMG_9427 IMG_9439IMG_9440 IMG_9478

J’ai donc invité à la maison nos nouveaux copains. Ces nouveaux copains pourtant tous plus adorables les uns que les autres ont aussi sur moi cet effet désagréable de regretter de ne plus passer de temps avec mes amis restés en France, ceux que l’on compte sur les doigts de la main. Ces sentiments mêlés sont pénibles. Il y a de chouettes rencontres, de doux moments par ici, mais teintés quelque fois de nostalgie. 6 mois que je suis là. Tout va plus vite ici mais les liens demandent du temps à se nouer avec fermeté pour ne plus jamais se détacher. Et comment se livrer et s’attacher pleinement à des gens que l’on devra quitter dans un, deux ou trois ans et qui habitent parfois à l’autre bout de la France ou de la Terre ?

Je vous ai dit que j’avais une activité cérébrale intense ces derniers temps ? Les interrogations de ces dernières semaines concernant mon visa ou l’année à venir très incertaine n’y sont sans doute pas étrangères.

Quoi qu’il en soit ce barbecue d’un lundi de Pâques quelque part sous l’équateur, ponctué du rire des enfants cherchant les œufs dans la citronnelle, font partie de ces moments magiques et particuliers dont j’espère que mes enfants se rappelleront. Il s’est organisé au dernier moment autour de côtelettes d’agneau (Le gigot revisité !), d’une magnifique tarte au citron digne d’une pâtisserie parisienne et d’un gâteau express de Pâques en guise de déco mais tout fut juste parfait !

IMG_9420 IMG_9421 IMG_9422 IMG_9463 IMG_9473 IMG_9474 IMG_9475 IMG_9509 IMG_9517

Alors merci les nouveaux copains ! Merci de me soutenir, de me faire rire, d’écouter mes états d’âme sans certitudes aucunes que la vie nous amènera à nous revoir dans les années à venir. Et c’est finalement une très belle preuve d’amitié. Éphémère peut-être mais sincère.

Adeline, Fanny, Fatima, Céline, Hélène, Elisabeth… Moi aussi, je suis là pour vous.

Je vous embrasse les copains, d’ici et d’ailleurs.

Coralie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *