Soupe d’automne butternut et épices aux mots doux.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

pirateclub-2

Je suis de ces mamans toujours un peu pressée, surtout passé 18h. Vite vite le bain. Vite vite le dîner. Vite vite les dents. Vite vite l’histoire et… au lit ! Gabrielle me rejoint ces derniers temps quand je cuisine. Elle monte sur le marche-pied et regarde ce qui bouillonne, ce que j’émince. “Maman tu fais quoi ? Maman je peux mettre le sel ? C’est moi qui touille !” Plusieurs fois, je lui ai dit, non pas aujourd’hui. Mais pas ce soir. Je lui ai montré comment utiliser l’économe et elle s’est très bien débrouillée. Camille nous a rejoint, ça semblait tellement amusant ! Alors elle a épluché et il a coupé les carottes. J’ai pris du recul et je les ai regardés. Je n’avais plus que ça à faire et c’était si agréable !

Et puis on s’est dit des mots doux, on s’est raconté nos journées et on s’est fait des bisous ! Merci mes amours de me pousser à lâcher prise, moi qui veut toujours tout maîtriser.

   

Pour une soupe d’automne aux mots doux :
1 butternut
1 oignon
2 gousses d’ail
6 carottes
2 pommes de terre
1 cuillère à café de curcuma
1/2 cuillère à café de curry
1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
1 cube de bouillon de poule
poivre
+ coriandre et noisettes concassées à ajouter dans l’assiette avant de servir
+ pâtes vermicelles (optionnel)

Faites cuire tous les ingrédients (sauf coriandre, noisettes et pâtes) à la cocotte minutes environ 30 minutes.
Mixez les légumes cuits.
Si vous le désirez ou si vos enfants préfèrent, faites cuire des pâtes vermicelles, égouttez-les et ajoutez-les à la soupe.
Servez et parsemez de feuilles de coriandre et de noisettes concassées.

C’est prêt !

Et préparé aux mots doux, c’est encore meilleur ! Je retiens la leçon, promis !

Je vous embrasse.

Coralie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*