Tarte à la rhubarbe en chevrons roses et verts ♡

tarterhubarbe

IMG_0847 IMG_0848 IMG_0854 IMG_0855 IMG_0862 IMG_0868 2 IMG_0884

De mes allers et retours en Anjou cette semaine, j’ai ramené dans mon panier des asperges blanches délicieuses et fondantes mais aussi de la rhubarbe du jardin.

Grâce à cette recette, je savais déjà comment disposer mes morceaux de rhubarbe >>> en chevrons roses et verts ! j’adore tenir compte de la forme des légumes et des fruits pour composer et dresser mes plats. Oui mais, dans cette recette, il s’agit d’un gâteau renversé. Moi je voulais impérativement faire une tarte !

Alors j’ai gardé l’idée de confire les morceaux de rhubarbe (attention 6h au frais !) pour conserver les belles nuances de roses et puis, j’ai improvisé !

J’avoue ne pas savoir vraiment combien j’avais de tiges de rhubarbe. Sans doute une dizaine. 3 grosses et le reste plus fines. Je les ai lavées puis j’ai coupé les plus fines en tronçons de 4 cm environ. Je les ai mis dans une passoire avec 100 g de sucre au-dessus d’un saladier et hop au frigo pour 6 h !

Pour la pâte à tarte, il vous faut >>> 250 g de farine, 125 g de beurre, 100 g de sucre, 1 jaune d’œuf, 2 cuillères à soupe d’eau. Malaxez du bout des doigts la farine, le beurre et le sucre. Ajoutez le jaune d’œuf et l’eau. Réservez au frais une demi-heure puis étalez-là entre deux feuilles de papier sulfurisé !

J’ai ensuite épluché les 3 plus grosses tiges avec 2 pommes pour faire une compote. Il suffit d’ajouter un peu de sucre et un peu d’eau et hop sur le feu, puis je l’ai passée au mixer pour qu’elle soit bien lisse. Je me suis servie de cette compote pour mettre au fond de ma tarte. N’importe quelle compote peut faire l’affaire. Et si vous n’avez pas le temps, hop une pom’pote !

Enfin, on passe à la partie la plus rigolote, la disposition des fruits par-dessus la couche de compote ! Il suffit de recouper le bout des tronçons confits pour former des chevrons sur la pâte. Si certains tronçons sont un peu épais, vous pouvez les coupez en deux dans l’épaisseur.

Si vous n’avez vraiment pas le temps de confire la rhubarbe, épluchez-la, disposez-la en chevrons et saupoudrez de cassonade. Vous perdrez la couleur rose de la rhubarbe mais la tarte sera tout aussi délicieuse !

Et hop, 35 à 40 minutes au four à 200°C.

Une fois refroidie, j’ai saupoudré un peu de sucre glace. Et au moment de servir, j’ai accompagné cette tarte d’une boule de glace à la vanille.

J’avais peur que la tarte soit trop acide ou pire que l’on sente la peau de la rhubarbe et des filaments désagréables dans la bouche. Mais pas du tout !

Le fait de confire la rhubarbe réduit l’acidité juste ce qu’il faut en même temps qu’il ramollit la peau !

La tarte parfaite aussi bien visuellement que gustativement. Si bien qu’elle a donné lieu à un défi tarte pour le le goûter du lendemain ! Bravo Julien, parfaite tarte tatin et sa chantilly maison…

Sinon, j’ai aussi fait cette recette de pulled pork ou porc effiloché pour mes invités gourmands de samedi soir. Je recommande +++ !

Un week-end gourmand donc pour combattre le retour de la grisaille.

Bon courage pour la reprise des petits courageux. Bonne fin de vacances à tous les veinards.

Baisers sucrés-salés sur vos deux joues.

Coralie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *